Depuis 2003, les personnes constituant la société EUROPISO participent activement au développement de la mousse polyuréthanne projetée in situ sur le territoire Français. Notre équipe est en lien étroit et permanent avec les formulateurs, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) et bien évidemment avec l’ensemble de nos partenaires.

Basé à Auch, dans le Gers, nous sommes à votre disposition pour toute question relative à cet incroyable isolant qu’est la mousse polyuréthanne !

MOUTONS à CINQ PATTES & AUTRES JOYEUSETéS

Dans cette page, vous trouverez certains de nos fameux « moutons à cinq pattes », prouvant au passage toute l’étendue des possibilités de la mousse isolante et le savoir-faire de notre équipe. Autant vous le dire tout de suite, nous n’avons pas pu tous les mettre… il y en avait tout simplement trop !

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes porteur d’un projet un peu fou, on adore ça.

Isolation d'un fourgon

L’isolation d’un fourgon, d’un bus, d’un van, ou de tous autres engins roulants, devient presque chose commune même si on reste dans le domaine de l'atypique. La mousse projetée joue ici sa pleine partition puisqu'elle est la solution idéale pour isoler des surfaces non-planes. Ses performances thermiques permettent d'obtenir un confort intérieur au top ; tout en sauvegardant le maximum de volume intérieur.

 

La photo ci-contre illustre le projet d'un particulier souhaitant aménager son véhicule à moindre coût sans avoir à subir les tarifs d'un camping-car. Après la sortie de notre atelier, le programme se résumait à réaliser l'aménagement intérieur puis enchainer avec les premières sorties "bivouac" dans les Pyrénées ! Les nuits peuvent être fraiches en montagne, alors être bien isolé (dans tous les sens du terme), c'est l'assurance de se lever du bon pied !

Isolation d'une péniche

Pour les péniches, les voiliers et autres catamarans, l’intérêt de la mousse est à la fois d’épouser les formes de la coque tout en traitant les problèmes d’humidité et de condensation. L’isolant employé doit également être très résistant au feu puisque ces bateaux doivent régulièrement être mis en cale sèche pour des travaux de soudure. Pour notre première réalisation, notre service de R&D avait d'ailleurs reproduit une partie de la coque d'un bâteau (de la peinture extérieure jusqu'au revêtement intérieur) afin de réaliser des essais de soudure et s'assurer du bon comportement de l'isolation.

 

À ce jour, nous avons quelques dizaines de réalisations à notre actif, alors que nous sommes loin d'avoir le pied marin ! Chacun son métier : n'est pas "mousse" qui veut.

Isolation du viaduc de Millau

Sacré chantier pour les débuts d'EUROPISO ! En 2004, nous avons été retenu par le groupe EIFFAGE afin de remplir les vides prévus dans l’aile en béton qui abrite la barrière de péage du viaduc de Millau. Dans le cas présent, il ne s’agissait pas de faire de la projection de mousse mais de l’injection. Cette technique de remplissage requiert un savoir-faire et des produits foncièrement différents de ce que l’on utilise habituellement dans la construction.

 

L'idée derrière tout ça : ne pas alourdir la structure. Quand on sait que ce pont culmine à une hauteur de 343 mètres, il est préférable d'assurer le coup.

Isolation de l'aqueduc de Roquefavour

En 2008, EUROPISO réalise l’isolation de la canalisation supérieure de l’Aqueduc de Roquefavour en injectant de la mousse isolante. Le défi était de remplir l'espace entre la galerie rectangulaire et le tuyau circulaire, de manière à apporter une isolation thermique et à empêcher le ruissellement, sans pour autant surcharger la structure.

 

Quelques chiffres au passage : 393 mètres de longueur, 83 mètres de hauteur, et 80 fûts de 250 kilos ont été nécessaire pour ce projet. Pour l’anecdote, l'accessibilité au chantier étant précaire, chaque fût a dû être transporté à la main le long de l’ouvrage, Patrice s’en souvient encore... Au final, notre équipe a été très fière d'intervenir 161 ans après l'inauguration de cet ouvrage !

Isolation de la baleine d'Aquaboulevard

En 2006, la réplique du cétacé, longue de 30 mètres, avait besoin d’un grand toilettage. Laissant un instant de côté son marché traditionnel d’isolation thermique, EUROPISO s’est vu confier par AQUABOULEVARD les travaux de rénovation de cette imposante baleine. Alors, à vos maillots et direction le tobogan (à l'intérieur de l'animal) qui trône au-dessus de la piscine du plus grand parc aquatique couvert de France.

 

Pour ce projet, la plus grosse difficulté a été de tenir les délais. Enormément de travail à réaliser en peu de temps : cette équation nous avait alors poussé à multiplier les équipes et à travailler quasiment 24h / 24h !

Isolation de la cité de l'Océan et du Surf à Biarritz

En 2011, en collaboration avec une filiale du groupe VINCI, nous avons réalisé l’isolation de la toiture en forme de vague de la Cité de l’Océan et du Surf à Biarritz.

 

Un hasard ? Certainement pas ! Il ne pouvait d'ailleurs pas en être autrement puisque les planches de surf sont composées… de mousse polyuréthane, que l’on appelle « pain de mousse » dans le jargon !

Isolation de camions toupies

Certains projets sont tellement loufoques qu'on a du mal à y croire lorsqu'on nous l'expose pour la première fois. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce chantier rentre bien dans cette catégorie. En effet, dans le cadre de l’aménagement d’une partie de l’autoroute A86 en région parisienne, EUROPISO a été sollicité pour isoler les toupies à béton des camions.

 

Les conditions hivernales étaient tellement rudes cette année-là que le béton gelait sur les parois avant même d’arriver à destination ! Six toupies ont donc été recouvertes d’une fine couche de mousse puis recouverte d’une peinture anti-UV. L'autoroute est maintenant là ; les embouteillages aussi (mais ça, on y est pour rien).

Et on ne vous dit pas tout !

Comme mentionné en début de page, nous n’avons pas tout raconté ! Nous aurions pu aborder les tourelles radar, les bouées, les chais, les parkings, les bâtiments agricoles, les containers, les digesteurs, l’usine Dacia en Roumanie, l’église de Saint Hyppolite du Fort, les cales frigorifiques d’un thonier à Marseille, le calorifugeage d’un bac de stockage du port de Gabès en Tunisie, etc. etc.

 

Sincérement, vous pensiez que l'on pouvait en faire autant avec un isolant ? Parce que de notre côté, non seulement nous n'en revenons toujours pas, mais nous sommes encore confrontés à de belles surprises.